Coronavirus: la Sacem solidaire pour les lieux de divertissement

Face à la crise sanitaire du COVID-19 et à son impact dramatique pour les auteurs et compositeurs et éditeurs de musique, la Sacem a adopté un plan de mesures d’urgence destiné à assurer un premier secours pour ses membres les plus en difficulté.

Une marée d’annulations de concerts, de spectacles, de festivals… les mesures prises pour éviter la propagation du virus Covid 19 est une catastrophe économique pour un secteur déjà très fragile. Face à cette crise inédite, la Sacem s’est mobilisée pour tenter d’en atténuer l’impact : suspension de cotisation de la part de la SACEM, possible étalement de règlement des droits

Tous les établissements CHRD, les gérants de Club, établissement de spectacle et concert, salons de coiffures, restaurant ou bar, hôtel, restaurant à ambiance musicale qui bénéficient d’une suspension de facturation (droits d’auteur et pénalités) et des prélèvements automatisés sur leur compte bancaire, pour une période initiale allant jusqu’au 30 avril 2020 avec possible reconduction en fonction de l’évolution de la situation.

[ + Plus d'infos sur Sacem.fr ]