Pascal Obispo claque la porte de sa maison de disque: bonne ou mauvaise idée ?



L'auteur-chanteur-compositeur Pascal Obispo est le premier artiste au monde a lancer sa propre plateforme pour célébrer la nouvelle année (et son anniversaire): Obispo All Access. Célèbre artiste français aux nombreux tubes, Pascal Obispo est aussi un homme d'affaires et a signé de nombreux succès avec des artistes tels que Savoir Aimer avec Florent Pagny, Allumer le feu avec Johnny Halliday ou encore la comédie musicale Les Dix Commandements. On notera aussi sa participation à des oeuvres caritatives comme les Restos du Coeur . Sortie le 8 janvier 2021, Obispo all Access est une application "machine à plaisir" de Pascal Obispo, ou on y retrouve tous types de médias: audio, video, documentaires, interview... et évidemment, toutes les nouvelles sorties de Pascal Obispo. Le contenu sera accessible via un abonnement d'un montant de 5,99€ par mois. Cette décision marque aussi la rupture de Pascal Obispo avec ses maisons de disques. La volonté d'être libre et de pouvoir créer dans plusieurs catégories de musiques dont un album de cover, font partie des motivations de l'artiste.


  • POURQUOI CETTE RUPTURE ?


On peut en effet se demander pourquoi Pascal Obispo a opté pour un changement aussi radical en se lançant solo dans un projet de grande envergure. Selon l'artiste, le rythme imposé des maisons de disques à 2 ou 3 albums par an ne lui convenait plus. En effet, l'artiste aux multiples succès a un rythme créatif plus soutenu. Ce tempo de sortie était donc frustrant. Autre élément avancé: la restriction sur le style musicale. L'artiste touche à tout avait besoin de plus de liberté pour sortir aussi bien du jazz ou du reggae sans avoir à se justifier. En résumé, c'est l'envie de sortir des contraintes imposées par les structures de musiques actuelles qui auraient poussé l'artiste à se lancer. En profitant des nouvelles technologies c'est un espace de création interactif qui nous est proposé avec Obispo All Access. Je n'ai pas encore testé mais n'hésitez pas à partager vos impressions en commentaires.




  • S'AFFRANCHIR DES MAISONS DE DISQUES, BONNE OU MAUVAISE IDEE ?

Pour ne nombreux artistes, signer dans une maison de disque est un objectif. Le rêve de faire partie d'une grande famille, de se projeter (enfin) dans des sessions d'enregistrements dans les meilleurs studios, de profiter d'une tournée médiatisée et cerise sur le gâteau, remporter un disque d'or.

Universal Music, Warner et Sony Music, Believe et de nombreux labels indépendants propose chacun des contrats différents. Depuis quelques années, de grands artistes tels que Beyoncé, Jay-Z, Stromae ou encore le célèbre JUL ont fait le choix de gérer leur musique en mode DIY.

L'efficacité et la renommé des grandes maisons de disques a beaucoup évolué depuis des années. Et pas forcément dans le bon sens. De nombreux outils sont à la disposition des musiciens amateurs aujourd'hui pour gérer leur carrière et distribuer leur musique de façon autonome.


Faire le choix de rester un artiste indépendant n'est plus une excentricité. C'est un rêve accessible. Cependant, comme toute méthode autonome, celle-ci prend du temps et de l'énergie, car il faut être sur tous les fronts.


L'avantage principal d'une maison de disque reste évidemment les ressources financières mise à disposition des artistes, au détriment peut être d'une certaine liberté. De nombreux points importants tels que le réseau sont aussi des plus atouts indéniables, je développerai dans un prochain article. Pour en revenir à notre ami Pascal Obispo, le choix a été fait. Même si aucun montant n'a été annoncé sur le montant investi pour lancé son application, c'est le prix de sa liberté.

© Crédits Photos : Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP