Edition musique, a quoi servent les éditeurs ?

Alors que la Manager concentre son énergie à promouvoir l'artiste interprète, l'édition travaille avec celui ou celle qui écrit et/ou compose des oeuvres musicales. Son travail est de développer les oeuvres à des fins commerciales.


AUTEUR - COMPOSITEUR VERSUS INTERPRÈTE

Tout d'abord revenons sur des termes bien précis :

- L'interprète est celui ou celle qui chante ou rap - L'auteur.e est celui ou celle qui écrit les paroles - Le compositeur ou la compositrice est donc celui ou celle qui compose la musique ou le beat. Il peut aussi y avoir plusieurs auteurs / compositeurs / interprètes sur une même chanson. Les 3 casquettes (auteur / compositeur / interprète) peuvent être portées par la même personne mais ce n'est pas toujours le cas. Par exemple, Céline Dion (interprète) était la chanteuse artiste-interprète de nombreuses chansons écrites par Jean-Jacques Goldman (auteur-compositeur). A l'inverse, Pomme est auteure-compositrice-interprète de ses chansons. Donc quand on écoute une chanson, on connait forcément l'interprète, mais pas forcément l'auteur.rice derrière la composition. Pour trouver l'information, il faut regarder dans les crédits d'une chanson sur les plateformes musicales.

LE RÔLE DE L'EDITION MUSICALE

L'édition musicale va représenter des auteurs.rices et/ou compositeurs.rices. Leurs oeuvres vont faire partie du catalogue de la maison d'édition. L'edition musicale est un intermédiaire spécialisé entre les créateurs et le marché. Elle permet de développer l'utilisation d'une œuvre à des fins commerciales. Pendant longtemps le rôle de l'édition consistait à fabriquer la partition de musique, c'est à dire l'œuvre en temps qu’édition graphique. C'est l'éditeur qui achetait la partition d'une chanson et la faisait chanter dans la rue. Il prenait sa commission sur la quête de l'artiste qui interprétait la chanson et vendait des partitions aux passants. Depuis, son rôle a changé et l'édition intervient maintenant aussi pour conseiller la carrière de l'artiste, en tant que directeur artistique mais aussi en appui financier pour une tournée par exemple. Pour l'auteur.rice / compositeur.rice l'édition musicale va :

-développer sa carrière discographique

- synchroniser ses œuvres sur des films, publicité, jeu vidéo et autres secteurs audiovisuels

- placer ses textes et/ou musique auprès d’artiste-interprète (cover / reprise inclus) - chercher toutes les opportunités pour exploiter et diffuser un maximum ses œuvres

- construire sa carrière à l’international, notamment en lui trouvant un sous-éditeur à l’étranger.

L’auteur.rice et son éditeur.rice sont lié.e.s par un contrat d’édition musicale et un contrat de cession qui régissent leur collaboration.

QUEL EST LE LIEN ENTRE L'EDITION ET LA SACEM ?

Chaque fois que votre oeuvre est diffusée à la radio ou sur des plateformes de streaming vous générez des droits, de même quand vous jouer sur scène en concert. Ces droits (droits d'auteurs et droits voisins) génèrent des revenus. Les droits qui nous intéressent ici sont les droits d'auteurs. Ils sont gérés par la SACEM. La SACEM est un organisme qui va aller collecter de l'argent auprès des lieux qui diffusent de la musique pour les redistribuer aux artistes. [ Comment fonctionne la répartition ] Donc si vous avez écrit les paroles d'une chanson qui passe à la radio (que ça soit vous qui la chantiez ou non), vous pouvez gagner de l'argent de vos droits d'auteurs. Cela fonctionne uniquement si vous êtes inscrit.e.s à la SACEM. [ Adhérer à la Sacem ]

EST-CE OBLIGATOIRE D'AVOIR UN EDITEUR ?

Lorsque vous déclarez votre musique tout.e seul.e à la SACEM, vous n'avez pas besoin d'éditeur. En effet, en France, vous pouvez cocher la case Editeur à compte d'auteur. Cependant, il est important de noter que tous les pays du Monde ne fonctionnent pas de la même façon. Aux Etats- Unis par exemple, l'éditeur est obligatoire, donc si vous voulez vous développer dans un pays, vous devrez penser à travailler avec une maison d'édition ou perdre une partie de vos droits (et donc de vos revenus).

COMMENT SE RÉMUNÈRE L'EDITION MUSICALE ?

Une fois votre contrat signé, l'éditeur.rice devient comme un "co-propriétaire" de vos oeuvres et partagera donc vos futurs droits d'auteurs. Donc chaque fois que votre oeuvre musicale sera exploitée, diffusée, et génèrera de l’argent, les revenus des droits d'auteurs seront à partager avec l’éditeur. Ceci se fait automatiquement. Quand la maison d'édition déclarera vos morceaux à la SACEM, elle inscrira votre nom d'auteur / compositeur et tous les autres participants ainsi que son nom d'éditeur.rice . La maison d'édition prend 50% des droits d'auteurs de l'artiste auteur-compositeur qu'elle représente.